Loading

Toutes nos verrines sont fabriquées sur Lyon et sa région.

NOS VERRINES

Toutes nos verrines sont fabriqués sur lyon et sa région.

Saint Cochon au Beaujolais

De la pure tradition avec cette verrine composée de maigre de cochon, gorges, épices et surtout le fruit du troisième fleuve de Lyon, le Beaujolais…
Nous prenons soin de laisser réduire ce breuvage accompagné de gênes de Gamay (grappes déjà pressées) pour le corser en goût avant de l’incorporer à la préparation.
Cette recette, démoulée et calée entre deux morceaux de pâte (feuilletée ou brisée) , dorée au jaune d’oeuf, deviendra une excellente entrée chaude.

SABODET

Souvenirs d’enfance, quand l’hiver à la ferme nous préparions le cochon pour toute la famille, le tonton « buclait » la bête en la roulant dans la paille enflammée ce qui donnait un petit goût « fumé grillé » aux préparations à base de couenne.
Si cette méthode est interdite aujourd’hui, nous avons réussi, après moult essais (secrets et naturels) à retrouver ce petit parfum d’antan.

Saint Cochon au Poivre Vert

Amateurs de poivre, levez vous !
Cette recette élaborée sur les conseils d’un ami lyonnais lassé des sempiternels pâtés au poivre qui n’en ont que le nom, va réveiller vos sens…
40 grammes de poivre vert au kilo quand une terrine du commerce n’en comporte que 3 à 5 grammes, le jardin d’Eden pour les amateurs avertis.

Tiens, voila du boudin

Si la tradition lyonnaise veut que le boudin soit servi chaud et légèrement coloré au beurre, cette recette réunie traditionalistes et modernistes car elle se veut d’époque en permettant une dégustation froide sur un
petit bout de pain croustillant et agrémenté d’un quart de tour de moulin à poivre, ou chaude en fricassée et même en pâté chaud.

La Foie du Cochon au porto

Certainement une des plus vendue dans le commerce Cette recette, démoulée et calée entre deux traditionnel, cette verrine privilégie le foie à la gorge morceaux de pâte (feuilletée ou brisée) , dorée au de porc pour allier goût et finesse lors de vos apéritifs jaune d’oeuf, deviendra une excellente entrée ou casse-croûte. chaude.

Têtes de Cochon au Chardonnay

Une des plus anciennes recettes de la gastronomie lyonnaise, les têtes de porc préalablement salées sont cuites à frémissement dans un bouillon composé de vin blanc de Chardonnay, d’eau, de légumes et de bouquets garnis.
Connaisseurs et amateurs seront ravis de retrouver dans un coin de leur placard ces 180 grammes de pur plaisir.

Volaille comme en Bresse

Dès l’ouverture, le parfum de poulet grillé devrait ravir vos narines pour ensuite réveiller vos papilles au contact de ces cuisses de volaille finement hachées au couteaux, marinées au fond brun et cuites accompagnées d’une belle quantité de champignons et, touche finale, de poitrine de veau pour le moelleux.

Parfait de Foies de Volaille

Si l’origine de cette recette n’est pas Lyonnaise, nombre de Bouchons Lyonnais l’ont adoptée depuis des décennies. Les variantes sont nombreuses et sa qualité dépend surtout de sa composition. Sans dévoiler sa recette, nous avons choisi le beurre comme matière grasse à l’instar des graisses végétales moins savoureuses pour accompagner des foies de Volaille soigneusement triés. Résultat, une verrine à tartiner dont la finesse et le goût devrait satisfaire femmes hommes et enfants.

Pot Au Feu aux deux viandes

Pas de secret de fabrication pour cette recette froide qui doit associer qualité de la viande, proportion de légumes, temps de cuisson et temps de repos pour laisser la viande se regorger de son jus.
Eté comme hiver, avec quelques cornichons et un pot de moutarde, vous retrouverez les émotions et parfums de cuisine de vos souvenirs.

Pralinade

La star des desserts lyonnais « La Pralinade » !
Pour ce faire, Jérome Langillier, Champion du Monde de Pâtisserie, a rejoint notre équipe pour mettre au point ce bijou de technique gastronomique.
La Pralinade – GOOD BOUCHONS LYONNAIS allie le crémeux de la texture et le craquant des pralines et des amandes torréfiées tout en évitant le surdosage de sucre qui nuit fréquemment à cette pâtisserie.
La Pralinade : A déguster à la cuillère, sur des crêpes, des tartines ou en garnissant votre fond de pâte sablée afin de réaliser votre tarte à la praline rose.